Luc Montagnier, la téléphonie 5G et le covid19

« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. … Aujourd’hui, ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel »

Umberto Eco

Ce billet est un petit retour rapide sur les déclarations de Luc Montagnier (prix Nobel de médecine 2008, avec Françoise Barré-Sinoussi, pour leur découverte du virus du SIDA) au sujet d’un lien supposé entre la téléphonie 5G et l’épidémie de covid19.

Il semble difficile de croire que Luc Montagnier ait pu faire un tel lien. Voici donc le texte verbatim tel qu’extrait de la vidéo Youtube citée en-dessous (émission de la chaîne Cnews).

Ivan Rioufol : Est-ce que ce nouveau virus accélère le fait que nous n’ayons plus les défenses immunitaires susceptibles de nous défendre, ou est-ce que ça n’a pas de rapport ? Est-ce que cela éradique les défenses immunitaires ou pas ?

Luc Montagnier : je pense qu’on vit dans un environnement très différent de celui de nos ancêtres et sans se rendre compte. On adore les ondes, on communique par les ondes tout le temps, mais il y a des projets de plus en plus importants pour que ces ondes soient encore plus autour de nous. Alors, je répète, et c’est un sujet à étudier, le rôle des ondes : on a dit par exemple que la ville de Wuhan était très en avance pour l’installation d’antennes 5G, 10 000 antennes dans cette région. Et donc elles ont pu contribuer au pouvoir pathogène du virus.

Ce passage se situe à 32 mn 42 secondes dans la vidéo ci-dessous (qui normalement démarre directement à cet endroit) : [malheureusement la vidéo d’origine a disparu…]

La thèse d’un virus “provoqué” ou “aidé” par la 5G a beaucoup de succès dans les milieux complotistes, mais a été démontée par de nombreuses réactions scientifiques et journaux.

Cet article de LCI Non, la 5G n’a pas déclenché l’épidémie de Covid-19 en Chine rappelle quelques évidences (qui ne sont pas contradictoires avec les affirmations de Luc Montagnier, qui se contente d’évoquer un affaiblissement du système immunitaire) :

Un processus qui n’a absolument rien à voir avec l’installation d’antennes relais 5G puisque l’épidémie vient au départ… d’un animal.

le Covid-19 est bien un virus, qui ne se transmet – par définition -, pas via une diffusion d’ondes électromagnétiques. Si l’on peut douter de l’impact de la 5G sur le corps humain, son implication dans l’épidémie qui fait rage actuellement relève donc de la fabulation.

Cet article du journal belge le Soir Non, la 5G ne tue pas les oiseaux et n’est pas derrière l’épidémie de coronavirus rappelle, lui, que la 5G a été déployée largement avant l’épidémie et largement au delà de Wuhan ; que la région de Wuhan n’a donc rien de particulier en matière de 5G :

D’abord, Wuhan n’est pas la première ville du monde qui a reçu des antennes 5G. Un réseau 5G a été déployé aux États-Unis bien avant, tout comme en Corée du Sud, dès avril 2019. Il va s’en dire qu’à l’époque, aucun cas de Coronavirus n’avait été détecté.

Ensuite, la majorité des scientifiques, sans avoir forcément de liens entre eux, s’accordent à dire que la souche du virus est très probablement d’origine animale et que les humains en souffrent car il s’agit d’une nouvelle forme d’infection pour laquelle l’organisme n’a pas de défense immunitaire adaptée pour l’instant.

No tips yet.
Be the first to tip!

Like this post? Tip me with bitcoin!

1Nb4aJWgAUAqMUCzeF2vTTDUNVNTM5ak42

If you enjoyed reading this post, please consider tipping me using Bitcoin. Each post gets its own unique Bitcoin address so by tipping you're also telling me what you liked, in addition to contributing to the blog hardware and electricity, and perhaps a few beers if you don't mind 🙂