Déni de service sur composteur

On se plaint parfois de la sécurité défaillante de certains systèmes informatiques, mais ce n’est pas forcément mieux dans la vie réelle.

Ainsi, c’est tout à fait involontairement que j’ai mis en panne un composteur d’autobus parisien en y insérant un ticket légèrement humide en raison de la pluie. Le ticket n’est jamais ressorti, la conception du composteur compte apparemment un peu trop sur une flexibilité parfaite du ticket cartonné. Mais l’appareil n’est pas si mal conçu que ça : il a immédiatement allumé une lampe rouge et affiché un message recommandant de s’adresser au conducteur…

No tips yet.
Be the first to tip!

Like this post? Tip me with bitcoin!

1FwwkNHXESphdoqrw1L5wurRK98CpVoxqt

If you enjoyed reading this post, please consider tipping me using Bitcoin. Each post gets its own unique Bitcoin address so by tipping you're also telling me what you liked, in addition to contributing to the blog hardware and electricity, and perhaps a few beers if you don't mind 🙂

5 thoughts on “Déni de service sur composteur”

  1. François : pile-poil, et la fameuse version assembleur, que j’ai retrouvée avec délice dans Wikipedia.

    Je découvre sur la même page l’existence d’une instruction très similaire appelée HSC, Halt and Spontaneously Combust. Si si si.

  2. Je viens juste de relire ce post, et j’ai été étonné par “…mais ce n’est pas forcément mieux dans la vie réelle.”
    Cela veut-il dire que l’informatique est hors de la vie réelle, hors du temps ?
    Ça confine au divin dans ce cas ce genre d’affirmation !
    Les informaticiens en seraient-ils les prophètes ?
    Bizarre en tout cas, mais psychologiquement inquiétant !

  3. Malheureusement, pas de ctrl+Z dans la vie réelle ce qui tant à confirmer que l’informatique à quand même d’indéniables avantages sur celui-ci. Bon d’un autre coté, si le bus devait planter aussi souvent que windows nous serions bien mal barrés.

Comments are closed.