Petite expérience de DNS et de Twitter avec wikileaks

On a tout à fait le droit de ne pas partager à 100 % les idées et les procédés de Wikileaks, actuellement sur le devant de l’actualité, et certaines de ces critiques sont légitimes. Mais, a contrario, certains des procédés utilisés pour les faire taire ont un petit parfum qui, à titre personnel, me dérange.

L’expérience du jour : wikileaks.org ayant vu son DNS coupé par son hébergeur (problèmes d’attaques, officiellement), les discussions de ce matin sur Twitter consistaient à s’échanger “à la main” les adresses IP des miroirs… pas très pratique. Cette coupure de DNS fait suite à un déplacement du site de chez Amazon, aux USA, vers OVH, un hébergeur français.

Et puis j’ai fait une proposition toute bête qui a bien décollé et j’ai créé wikileaks.eu.org pour accomplir ma part, merci à tous ceux qui ont suivi et qui ont été ajoutés dans cete liste plus générale (section “miroirs DNS”).

Jean-Michel Planche ayant pris la peine de faire un résumé du contexte, je ne vais pas le paraphraser, allez voir son billet.

Voir aussi la lettre de mission d’Éric Besson (à Pascal Faure du CGIET) divulguée par LePost, qui vaut franchement le déplacement. Pour résumer, Éric Besson cherche un moyen d’expulser le site de France.

Un autre billet général chez Authueil sur la censure en général et celle de Wikileaks en particulier résume bien la question.

Et un article d’Écrans (Libération) résume bien la situation à l’exception d’une erreur : FDN n’héberge pas un miroir de Wikileaks, wikileaks.fdn.fr est juste un renvoi DNS suivant la méthode exposée ci-dessus.

Désolé pour ce billet un peu décousu mis à jour au fur et à mesure…

Mise à jour 18h45 : c’est maintenant le nom wikileaks.ch actif depuis ce matin qui est en carafe…

Mise à jour 4 décembre 2h35 : une liste plus complète chez Bluetouff.

No tips yet.
Be the first to tip!

Like this post? Tip me with bitcoin!

1Lm2mqbTJtVajdeNM1nxxWD9iAKGBejsNx

If you enjoyed reading this post, please consider tipping me using Bitcoin. Each post gets its own unique Bitcoin address so by tipping you're also telling me what you liked, in addition to contributing to the blog hardware and electricity, and perhaps a few beers if you don't mind 🙂

4 thoughts on “Petite expérience de DNS et de Twitter avec wikileaks”

  1. Ça aide comment ?

    1. maintenant on doit connaître une centaine de noms de machines. Je suppose que http://etherpad.mozilla.org:9000/wikileaks va se faire attaquer à son tour.
    2. les adresses IP vont très certainement changer régulièrement, vu que les sites vont se faire attaquer ou descendre.

  2. Olive :

    Ça n’aide pas énormément… l’aide principale est constituée par les “vrais” miroirs complets, évidemment. Ça a surtout une portée symbolique.

    1. L’URL que tu cites était attaquée par des spammeurs en fin d’après midi. Et quand bien même… quelle importance…
    2. Oui, les adresses IP vont changer très probablement, c’est bien l’intérêt d’avoir des noms DNS pour que seules quelques personnes aient besoin de les mettre à jour 😉

Comments are closed.